Symphony Environmental Technologies PLC a salué ce jour (5 novembre 2018) un rapport
rédigé par l’éminent avocat et ancien juge adjoint de la Haute Cour d’Angleterre, Me Peter
Susman, Avocat conseiller de la Reine, qui a déclaré que les arguments scientifiques
portant sur les technologies oxo-biodégradables étaient « clairs et convaincants ».

Symphony Environmental Technologies Plc est le premier producteur mondial de produits
plastiques oxo-biodégradables qui sont désormais obligatoires dans douze pays.

La technologie oxo-biodégradable vise à s’attaquer aux plastiques qui se déversent dans les
milieux ouverts, en particulier dans les océans, où ils ne peuvent être collectés de manière
réaliste et où ils persistent pendant des décennies, ce qui représente un sérieux problème
pour les générations futures.

Maître  Susman a examiné les processus de dégradation abiotique et biotique des plastiques,
puis s’est plus particulièrement intéressé à leur dégradation dans l’air et dans l’eau de mer.

Il a conclu dans un avis  motive de 15 pages  que la technologie oxo-biodégradable :

  • facilite bel et bien la biodégradation ultime des plastiques dans l’air ou dans l’eau de
    mer par le biais de bactéries, de champignons ou d’algues, dans un délai raisonnable,
    ce qui permet d’en finir avec le plastique en tant que tel, de manière beaucoup plus
    rapide qu’avec les plastiques ordinaires et sans causer de toxicité ;
  • que « son avantage est évident dans la réduction des futurs apports de plastique qui
    entraînent la pollution désastreuse qui sévit sur terre et en mer
     » ;
  • cette technologie oxo-biodégradable est complémentaire au process de compostage
    et compatible avec le recyclage ; et
  • « les critiques alléguant que la technologie du plastique oxo-biodégradable encouragerait
    sensiblement le dépôt d’ordures [ne peut être considérée autrement] que comme
    fantaisiste et irréaliste ».

Lors de la présentation de son rapport, Me Peter Susman a déclaré :

« Il m’a été demandé d’imaginer que j’avais été nommé membre unique d’un tribunal indépendant
ayant compétence pour examiner, selon la prépondérance des probabilités et au vu des preuves
scientifiques disponibles, l’efficacité et l’utilité de la technologie du plastique biodégradable Oxo,
dans le processus d’accélération de la dégradation finale de certains plastiques.

« Il n’est plus possible de conclure dans tous les cas, qu’il n’existe aucune preuve solide sur
l’efficacité de la technologie du plastique oxo-biodégradable. Je considère que les recherches
récentes fournissent des preuves claires et convaincantes quant à l’efficacité du plastique
oxo-biodégradable qui favorise sa dégradation de manière nettement plus rapide que
lorsque cette technologie n’est pas utilisée ».

Michael Laurier, directeur général de Symphony Environmental, a déclaré :

« Nous sommes ravis que Me Peter Susman ait trouvé les arguments scientifiques de la
technologie oxo-biodégradable d2w de Symphony irréfutables.

« Il s’agit d’une période charnière pour Symphony, du fait d’une demande croissante pour
nos produits dans le monde entier. Nous prévoyons de vendre nos produits d2w à des
niveaux record cette année.

« Outre l’avis motivé de Me Susman, la technologie oxo-biodégradable d2w est validée
en termes de dégradabilité, de biodégradabilité et d’écotoxicité, sur la base des normes
européennes et américaines existantes. Elle est également conforme à la Directive
de l’UE sur les déchets d’emballage. Il s’agit du seul produit oxo-biodégradable à
avoir reçu le label écologique ABNT »

FIN